Switch Lite : Une switch peut en cacher une autre

Waouh, mais quel engouement le 20 septembre dernier à la sortie de la Switch Lite ! Depuis les tests sont tombés, les belles illusions aussi ? Nous vous donnons notre avis à travers un test éclair, mais éclairé,  de cette fameuse Switch Lite.

20190929_171707

Si elle gagne un D-PAD de qualité, conserve une taille d’écran quasiment inchangée (5,5 pouces contre 6,2 pouces), et arrive avec des composants plus performant (batterie, nouveau SoC Tegra X1 de Nvidia, wifi plus rapide, etc.), elle ne révolutionne en rien la maniabilité. Pire, la réduction de la taille générale de la console rend celle-ci inadapté à qui n’aurait pas des mains d’enfant !

20190929_17131520190929_171332

Lors du lancement de la switch première du nom, nous avions eu peur que la taille des joy-cons soit adaptée qu’à des petites mains et puis finalement, l’usage nous a prouvé le contraire. Aujourd’hui, la même peur resurgie et se vérifie console en main. Après quelques minutes de jeu, pour le peu que vous ayez des mains d’adulte l’inconfort se fait ressentir. Idem pour le D-PAD :  tenir la console avec son pouce sur le D-PAD relève un peu de l’acrobatie. En effet, le bas du joy-con ne posant plus sur la paume de la main, le maintien de la console se fait plus difficilement. Si vous ajoutez à cela l’obligation de tenir le stick analogique en cas de Joy Con drift* afin de conserver le contrôle à tout instant, vous pourriez réfléchir à deux fois avant de débourser 200€.

20190929_171521

En conclusion, la Switch lite trouvera certainement son [jeune] public et celui-ci trouvera en cette Switch lite une jolie console portable au catalogue on ne peut plus fourni ! Mais avis à tous les parents et autres gamers aux mains adultes, le choix du modèle classique devrait mieux vous correspondre.  D’autant que vous pourriez avoir envi de lui associer une paire de Split Pad Pro pour un confort ultime.

20190929_171540


*Mauvaise nouvelle pour les joueurs concernés : à l’instar de sa grande soeur, la Switch Lite souffre également du phénomène de Joy Con drift. L’un des problèmes les plus courants que l’on rencontre avec le Joy-Con est la dérive du joystick. Ce problème ne se produit que lorsque de la poussière ou d’autres petites particules entrent en contact avec les capteurs internes de la manette analogique. Les remèdes les plus couramment utilisés pour ce problème sont l’air comprimé ou le nettoyeur de contacts dans l’espoir d’éliminer toute particule étrangère qui pourrait être présente. Nintendo répare ce problème gratuitement si elle est sous garantie. Le prix élevé des réparations amène beaucoup de gens à acheter un Joy-Con entièrement neuf car il ne coûte qu’un peu plus cher qu’une réparation (source : Wikipedia).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s